AC Milan

Milan est le plus titré au niveau international parmi les clubs de football italiens avec sept victoires en Coupe d’Europe et en Ligue des champions de l’UEFA. L’abréviation AC signifie Associazione Calcio, qui en anglais pourrait être traduit par « kicking club ».

L'équipe historique de l'AC Milan

Histoire

Peu de gens savent que l’un des symboles italiens les plus célèbres comme l’AC Milan a été fondé par deux expatriés anglais, Herbert Kilpin et Alfred Edwards. La date exacte était le 13 décembre 1899. Dès le début, le club était en partie un club de football et en partie un club de cricket – à cette époque, le club s’appelait Milan Foot-Ball and Cricket Club – mais très vite le football est devenu prédominant, et le club serait plus tard rebaptisé Milan FC en 1919 (le nom changerait à nouveau, d’abord en Milan Associazione Sportiva et plus tard en Associazione Calcio Milan). L’influence britannique est la raison pour laquelle le club s’appelle Milan et non Milano.

Le Milan FC s’est rapidement imposé en remportant son premier Scudetto deux ans plus tard, suivi de deux autres en 1906 et 1907.

Après une scission au sein du club qui a conduit à la fondation de son grand rival, l’ Inter , cependant, Milan a dû attendre plus de 40 ans pour son prochain titre. Il est venu en 1951, sur le dos du célèbre trio suédois connu sous le nom de Gre-No-Li : Gunnar Gren, Gunnar Nordahl (toujours le meilleur buteur du club avec 221 buts) et Nils Liedholm. Les 20 années suivantes ont été bien plus favorables à la puissance italienne, qui a remporté sept autres Scudettos, deux Coupes d’Europe (la victoire en Coupe d’Europe en 1963 était la première pour une équipe italienne dans la compétition) et deux Coupes des vainqueurs de coupe, ainsi que quatre Trophées de la Coppa Italia.

Scandale des matchs truqués

Ce qui suivit fut une période de déclin. Après le scandale des matchs truqués de Totonero en 1980, joueurs et officiels avaient parié sur des matchs, Milan faisait partie de l’équipe sanctionnée et rétrogradée en deuxième division (le président Felice Colombo a été banni du match à vie). Même s’ils sont revenus en Serie A l’année suivante, ils ont été relégués à nouveau en 1982. Ils ont réussi à revenir en première division, mais le club s’est rapidement retrouvé au bord de la faillite, avant d’être racheté par Silvio. Berlusconi en 1986.

Silvio Berlusconi et les joueurs milanais

Les joueurs milanais et Berlusconi à ses débuts en tant que propriétaire d’un club de football.

Le magnat des médias et homme politique controversé Silvio Berlusconi a été le propriétaire de l’AC Milan pendant plus de vingt ans, jusqu’en 2017, date à laquelle le club a été vendu à un investisseur chinois .

La plus grande équipe de l’histoire

La nomination de Berlusconi a permis à Milan de reprendre le chemin de la gloire. Dirigé par le talentueux jeune entraîneur Arrigo Sacchi, l’AC Milan est rapidement devenu une force de la nature, remportant son onzième Scudetto en 1988 et deux Coupes d’Europe dans les deux années qui ont suivi. La performance de l’édition 1988-89 a été encore plus impressionnante avec 5-0 contre le Real Madrid en demi-finale puis 4-0 en finale contre le Steaua București . La glorieuse équipe de Milan, dirigée par le trio néerlandais de Ruud Gullit , Frank Rijkaard et Marco Van Basten , a été élue la plus grande équipe de l’histoire du football. Outre l’énorme quantité de talent sur le terrain, ce fut également un succès grâce au système de marquage zonal de Sacchi.

Composition milanaise 1989
Milan alignera la finale de la Coupe d’Europe 1989 contre le Steaua Bucarest (1-0)

La domination du club s’est poursuivie dans les années 90 avec Fabio Capello installé comme nouvel entraîneur, avec le résultat d’une approche plus défensive sur le terrain. Cette période a vu « Gli Invicibili », comme l’était le nouveau surnom du club, ajouter cinq Scudettos supplémentaires à son décompte, ainsi qu’un autre trophée de la Ligue des champions avec une défaite mémorable 4-0 contre Barcelone en finale. Les stars néerlandaises étaient parties, mais d’autres stars comme Marcel Desailly, Dejan Savićević et Zvonimir Boban les avaient remplacés.

Au nouveau siècle

L’AC Milan a connu moins de succès au début du siècle en raison de la domination de l’Inter, mais le club a tout de même réussi à remporter deux autres Scudettos, deux Ligues des champions et son cinquième titre en Coppa Italia. Le Derby della Madonnina ou le Deby di Milano entre Milan et l’Inter sont souvent des compétitions acharnées. Les statistiques sont très proches entre les équipes et en 2016, l’Inter était en tête avec 77 matchs gagnés contre 75 matchs gagnés à Milan. Certains des joueurs les plus en vue de « I Rossoneri », l’un des surnoms du club, au cours du nouveau millénaire ont été Andrea Pirlo, Clarence Seedorf, Kaká, Alessandro Nesta et Andriy Shevchenko.

Ultras

Le 29 janvier 1995, un événement tragique s’est produit qui a éclipsé la performance de l’équipe. Un fan de Gênes a été poignardé à mort devant le stade de Gênes par des ultras de Milan. Milan a eu au fil des ans différents groupes ultra tandis que le groupe c appelé Fossa dei Leoni est le plus connu.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *